La progression du cours de l’or semble grimper

réserve d'or
réserve d'or

La progression du cours de l’or semble grimper

L’or a progressé sur la semaine, les données décevantes de l’économie américaine, notamment sur les créations d’emploi, redonnant de l’intérêt à la valeur refuge.

L’once d’or a atteint vendredi 1.277,08 dollars, au plus haut depuis un mois et demi.

« Les prix de l’or ont profité des données publiées vendredi après-midi aux Etats-Unis, qui pèsent sur la probabilité d’une hausse des taux d’intérêts après (celle attendue en) juin », a expliqué Michael Hewson, analyste chez CMC Markets.

Les données sur l’emploi américain ont déçu les marchés car, si le taux de chômage est à son plus bas en 16 ans à 4,3%, seulement 138.000 emplois ont été créés, contre une attente de 185.000.

Ces chiffres en demi-teinte pourrait pousser le Comité de politique monétaire (FOMC) de la Réserve fédérale américaine (Fed) à la prudence quant à la hausse de ses taux d’intérêts pour éviter d’étouffer l’investissement.

réserve d'or
réserve d’or – l’or est en hausse

Le seul secteur qui est en train de tirer profit d’une telle situation est celui des banques qui affiche des résultats positifs au sortir de la deuxième phase des stress tests des 34 banques les plus importantes des Etats-Unis. Le secteur bancaire a aussi su tirer profit de l’annonce faite par la Réserve fédérale américaine dans laquelle elle encourage les organismes financiers à mieux rémunérer leurs actionnaires et ainsi augmenter les rachats d’actions. Dans un marché financier aussi tumultueux, l’intérêt des investisseurs quant au secteur bancaire s’est trouvé intensifié.

Par ailleurs, à défaut d’une progression, le cours de l’or a réussi à maintenir son équilibre en dépit d’un marché plutôt trouble. Hausse au niveau de la volatilité et baisse du cours de la devise américaine n’ont finalement pas été favorables au cours de l’once. Malgré cette stabilité, les probabilités quant à une progression du métal jaune restent toujours d’actualité et le potentiel de rebond reste intact. Selon les experts financiers, la hausse du cours de l’once pourra s’effectuer tant qu’il restera au-dessus de la barre symbolique des 1.242 dollars en direction du traçage de 50% à 1.247,8 dollars l’once.

 

D’après le London Bullion Market, l’once d’or a terminé à 1.274,95 dollars vendredi au fixing du soir, contre 1.265,05 dollars le vendredi précédent.

L’once d’argent a clôturé à 17,19 dollars, contre 17,29 dollars il y a sept jours.

Du côté du London Platinum and Palladium Market, l’once de platine a fini à 932 dollars, contre 961 dollars sept jours plus tôt.

L’once de palladium a terminé pour sa part à 837 dollars, contre 780 dollars à la fin de la semaine précédente.

 

 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*